article comment count is: 1

Les jeunes et le dialogue politique

 « Ce qui est fait pour les jeunes sans les jeunes est fait contre les jeunes. Il est donc important que les jeunes participent au dialogue politique » !

Après plusieurs mois d’attente, depuis son annonce, le dialogue politique a en fin démarré en RDC. Et bien entendu sans la participation de l’opposition qui a décidé de bouder les assises. Qu’attendent les jeunes congolais de ce dialogue politique ? Quel rôle comptent-ils jouer ? Quels en seront les retombées pour l’avenir du pays ? Eléments de réponses dans ce débat avec Salumu Kitangala, Mathias Mutombo et Yves Mudimbe. Tous jeunes de Lubumbashi.

Cette édition de R&P est présentée par Michel Gracia Twite de Radio Héritage, une de nos radios partenaires à Lubumbashi en RDC.

En voici quelques extraits :

Michel Gracia Twite : Yves Mudimbe, que suscite en toi cette idée de dialogue politique ?

Yves Mudimbe : D’abord l’objectif de ce dialogue c’est de prévenir des conflits qui pourraient subvenir dans cette atmosphère du non respect de la constitution. Donc pour accorder le violon entre la majorité et l’opposition, le gouvernement a initié ces assises afin de trouver un consensus dans le but de faire prévaloir un climat de paix et de concorde dans le pays.

Michel Gracia Twite : Mathias Mutombo, en quoi ce dialogue est nécessaire ?

Mathias Mutombo : Il n’est pas seulement nécessaire. Il est aussi  important. Quand il y a un problème dans une société, quand il y a des besoins qui ne sont pas satisfaits, il faut recourir à la sagesse pour trouver des solutions idoines. Il faut s’assoir pour parler, pour identifier les problèmes qui se posent afin d’apporter les réponses qu’il faut. C’est pour cela que nous les jeunes nous saluons cette initiative à laquelle nous comptons aussi apporter notre contribution.

Michel Gracia Twite : Et quel doit être le rôle de la jeunesse dans ce dialogue ?

Salumu Kitangala : Ce qui est fait pour les jeunes sans les jeunes est fait contre les jeunes. Donc il est très important que la jeunesse participe au dialogue afin de dire ce dont elle a besoin. La jeunesse aujourd’hui est délaissée, les jeunes sont sans emploi. Ils n’ont aucun soutien pour faire aboutir leurs projets. Il faut vraiment que les jeunes participent à ce dialogue pour se faire entendre et faire connaitre leurs doléances.

Toutes les semaines, #RProfils donne la parole aux jeunes et aborde des sujets qui font bouger l’Afrique. N’hésitez pas à télécharger les éditions afin de les réécouter ou de les diffuser sur vos ondes.

Discutez des émissions avec nous sur Facebook et Twitter !

Et si vous voulez accéder aux anciennes émissions, c’est par ici.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. la jeunesse étant pilier de tout changement démocratique, doit être impliqué dans tout le processus de démocratisation d’un Etat. Fort malheuresement nous y sommes pas proportionnellement representé,alors que, lors des manifestations populaire nous serons non seulement acteurs mais aussi victimes de ces incidents et violations gràve des droits humains!

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non