article comment count is: 0

La Constitution : un livre qui dérange Kinshasa

Aujourd’hui, le régime de Kinshasa sait qu’il ne peut plus rien cacher dans la Constitution car tout le monde la lit. Elle est devenue une Bible. Même dans nos villages, nombreux sont les Congolais qui connaissent par cœur les articles qui limitent à deux le nombre de mandats présidentiels.

Le président Kabila semble maintenant embêté par ce livre. En particulier par les articles 70 et 220. Il n’y a qu’à constater le nombre de subterfuges et d’obstacles érigés pour contourner la loi fondamentale. Pourtant, c’est bien Joseph Kabila qui a eu le mérite de donner cette Constitution aux Congolais lors du référendum de 2005. C’est lui qui en était l’auteur compositeur et c’est encore lui qui peine à la respecter.

En RDC, personne n’est aussi populaire que l’article 220

La Constitution est peut-être aujourd’hui le livre le plus lu au Congo.

La Constitution est peut-être le livre le plus lu au Congo. On n’est plus à la vielle époque où le peuple était totalement ignorant des textes.

Aujourd’hui dans la rue, en famille et dans les émissions de débats politiques à la radio comme à la télévision, la Constitution c’est la chanson, et l’article 220 le refrain:  » touche pas à mon 220 « , peut-on entendre partout. 220 c’est le tout puissant article qui interdit de modifier le nombre et la durée des mandats du président de la République.

Le pouvoir en place à Kinshasa a aussi son refrain

L’article 220 dérange tellement le régime que celui-ci a fini par composer un refrain contraire, à savoir : « dialogue! Dialoguons! ». D’autres parmi les membres de la majorité répètent que « le ciel ne tombera pas s’il n’y a pas d’élections en 2016 ». Or tout le monde sait que le ciel ne tombera jamais, ce qui n’est pas le cas des élections qui tomberont un jour avec leur verdict.

 

*Il s’agit du pseudo de l’auteur

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.