article comment count is: 0

Le pouvoir de Kinshasa ou Karaba la sorcière ?

La capacité de nuisance de Karaba était connue de tout le village : elle transformait les hommes forts, sages et intelligents en « objets obéissants » Ce comportement est semblable à celui qu’utilise le gouvernement de Kinshasa.

Les hommes transformés en « objets obéissants »

Comme Karaba, nos dirigeants ont transformé toutes nos institutions en « objets obéissants » à leurs injonctions : l’assemblée nationale, le sénat, la justice, l’armée, la CENI, l’administration publique, les services secrets etc. Tout le monde leur obéit au doigt et à l’œil. Karaba la sorcière a fini par rendre le « village » Congo impuissant et incapable de résister à ces stratagèmes. Même les opposants les plus radicaux sont aujourd’hui d’accords avec ces propositions : dialogue, la nomination des commissaires spéciaux, le découpage territorial précipité… c’est soit tu adhères, soit tu refuses, mais tu subis quand même. Si son but est de vider ce « village » de ses hommes forts, là, elle a réussi son coup…

La vaillance et l’intelligence des Kirikous

Heureusement l’arrivée des minuscules « Kirikou », change la donne. Ils ont décidé de combattre Karaba la sorcière. Ce sont les jeunes activistes, défenseurs des droits de l’homme que l’on peut considérer comme nos Kirikou. Ils défendent et luttent pour la survie des valeurs démocratiques, en usant de moyens pacifiques, intelligents et vaillants. Comme Kirikou, ils finiront aussi par remporter la bataille pour la liberté des institutions rendues captives et la consolidation de notre jeune démocratie.

Qu’ils s’appellent, Filimbi, Lucha, etc. Ces Kirikous sont vaillants, mais ils sont petits. Ces Kirikous nous sauvent, mais ils ne sont pas grands, non ils ne le sont pas ! Alors soutenons-les, s’il vous plait !

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.