article comment count is: 0

Médias et pouvoir : la tentation de la censure

Est-ce parce que sa fonction est intrinsèquement liée à une langue que sa déclaration ressemblait à un jeu de mots ? Le 7 novembre dernier, devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), déclarait que la suspension d’un signal radiophonique envoyait « un mauvais signal ». Les propos de Michaëlle Jean venaient en écho à une vaste désapprobation internationale de ce qui s’apparente à de la censure en République démocratique du Congo…

Deux jours auparavant, le 5 novembre, alors qu’un meeting de l’opposition est contrecarré à Kinshasa, le signal de Radio France internationale (RFI), est coupé. Radio Okapi, l’antenne promue par la Monusco, la mission onusienne en RDC, voit également son signal brouillé dans plusieurs quartiers de la capitale congolaise. Le 7 novembre, la branche congolaise de l’ONG “Journaliste en danger” (JED) alerte l’opinion publique internationale sur l’interpellation de deux responsables de la Radiotélévision Manika (RTMA), à Kolwezi, dans l’ex-province du Katanga. Gaston Mushid, directeur général, et Carton Kasong, directeur de programme, auraient été arrêtés suite à la diffusion d’une interview de Moïse Katumbi, opposant politique en exil, il est vrai, mais aussi président du TP Mazembe, le club de Lubumbashi qui s’apprêtait à jouer son match retour contre le MO Béjaïa, en finale de la Coupe de la confédération de la CAF.

Le régime de Joseph Kabila est-il en train de déployer l’énergie du désespoir, dans un pays où les récents accords politiques ne semblent guère faire l’unanimité, ni en interne, ni à l’étranger ? Museler des organes de presse –singulièrement du média radiophonique que l’on sait le plus pénétrant en Afrique–, c’est déjà afficher sa fébrilité. Et c’est ignorer qu’à l’heure des réseaux sociaux, la censure et la diffusion de propagande sont des pratiques d’un autre âge ; pratiques bien dérisoires, puisque les Congolais pouvaient écouter RFI en ondes courtes ou sur la fréquence de Brazzaville…

 

Partagez-nous votre opinion