article comment count is: 0

Le peuple espère

Après l’alternance au sommet de l’Etat en République démocratique du Congo, le poète congolais Volonté Viteghe nous propose son premier poème de l’année. Il l’intitule : Le peuple espère. En fait, il rappelle au nouveau président qu’il est élu pour améliorer les conditions de vie de la population.

Le peuple espère

Le peuple espère

Croire voir le pouvoir aller
D’un homme d’Etat à un autre
A longtemps été ciel voilé,
Vertu qui dans la boue se vautre.

Croire qu’un beau jour au Congo,
Sous une émotion très intense
Le président Kabila à Tshilombo
Laisse le pouvoir
C’est l’alternance !

Un changement radical
A la tête de la patrie,
Etait un rêve, un discours verbal
Une vision inaccomplie.

Le ciel s’est dévoilé ! Tout est
Suspens, émotion, surprise,
Rêve envolé ; mais vérité.
Le mur de l’impasse se brise

Et Félix devient président,
Ce très cher fils du Sphinx Etienne
Qui durant sa vie d’opposant
A combattu sans perdre haleine.

Le pouvoir passé vient laisser
Le trône à l’ancien adversaire ;
L’échec d’hier est dépassé :
Beaucoup reste bien à défaire :

Les tueries, l’insécurité,
Le manque d’emplois, la misère ;
Les massacres, la pauvreté ;
Les crimes, les guerres…

Le peuple espère le changement !
En ce nouveau régime, il espère.
Il espère aller son tourment,
Il espère en la nouvelle ère.

Et, nous saluons ce moment
Qui marque à jamais notre histoire,
Où le chef de l’Etat vivant
Accepte son sort. Juste y croire !

 

Vous pouvez lire aussi :

Félix Tshisekedi président, est-ce le début du changement ?

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.