article comment count is: 3

Plaidoyer pour la candidature du Rwanda à la tête de la Francophonie

Je n’étais pas surpris de lire l’article d’un frère congolais qui disait que le Rwanda ne mérite pas de diriger la francophonie. Quand il s’agit du Rwanda, mes frères congolais ont presque tous le même réflexe. Ils jugent sans vraiment connaître les mille et une valeurs de ce pays aux mille collines. J’ai voulu répondre, pour exprimer mon accord avec cette candidature.

Après l’Égypte et le Sénégal, pour moi le Rwanda est le pays africain le mieux placé pour diriger la Francophonie ! Le blogueur Romeo Muteba attaque sont billet en avançant que le Rwanda n’est resté francophone que de nom ! Non monsieur ! Dans sa Constitution, le kinyarwanda, l’anglais et le français ont tous le statut égal de langues officielles.

Le français est donc la langue co-officielle du Rwanda, tout comme il l’est au Canada, nationalité de Michaëlle Jean, actuelle secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie. Si le Canada, avec le français comme langue co-officielle, a pu présenter son candidat, aucune logique ne soutient que le Rwanda ne fasse pareil. Il y a surtout le cas de Boutros-Boutros Ghali, le tout premier secrétaire général de l’OIF, il venait d’Égypte, pays membre de la Francophonie mais dont l’arabe est la langue officielle ! Alors, monsieur Romeo Muteba, votre argument tombe.

Africains, on devrait se soutenir

Un autre argument serait que « la France voudrait se racheter de son implication dans le génocide, ou encore que Macron n’aimerait pas Michaëlle Jean. » C’est de la méchanceté gratuite que de ramener ce débat sur le génocide. En outre, ce sont des supputations et rien de plus, je ne m’appesantirai pas longtemps là-dessus.

De plus, le blogueur accuse faussement Kagame d’avoir modifié la Constitution pour rester au pouvoir ! Cet argument est tellement insultant pour les millions de Rwandais qui ont voté oui pour un troisième mandat de Kagame. Pensez-vous vraiment que les Rwandais ne s’estiment pas heureux d’avoir Kagame comme président, cher Romeo ? Ils ont les Congolais comme voisins et ils voient ce que les dirigeants congolais font à longueur des journées : voler, corrompre, tricher… Et avec cela c’est facile d’apprécier la différence ! Si comme moi vous aviez vécu deux ans au Rwanda, vous auriez eu enfin votre première expérience de ce qu’est vraiment un « Etat ». Aucun Congolais vivant au Congo n’a jamais vécu cela ! En parlant du troisième mandat de Kagame, savez-vous d’ailleurs que les mandats sont indéfiniment renouvelables à la tête de l’OIF ?

Si au XVe sommet de la Francophonie la Canadienne Michaëlle Jean est passée, c’est parce que les Africains ne parvenaient pas à s’unir pour un candidat  commun ! Ne recommençons pas cette fois, en plus sur des raisons non valables ! Il est évident que le Rwanda a les meilleurs arguments pour convaincre que n’importe quel autre pays africain. Malheureusement pour le Congolais lambda, union africaine veut souvent dire union sans le Rwanda !

Rwanda, un exemple de bonne gouvernance

Le progrès dont a fait preuve le pays de Kagame n’est plus à prouver. Mais ici je vais vous parler de mon expérience au Rwanda en tant que Congolais résident dans ce pays des mille collines. En essayant d’esquiver un motard qui venait de perdre l’équilibre sur sa moto, j’ai heurté la voiture d’un Rwandais. Bizarrement, je n’avais aucune appréhension, mon premier réflexe fut de demander qu’on appelle la police de circulation routière. Au Congo, cela serait la pire chose à faire ! La police arriverait et la première chose qu’ils vous proposeraient serait de régler cela à l’amiable ! Et si vous acceptez, ils repartent sans rien vous demander !

A mon avis, cela montre la bonne gouvernance du Rwanda. Au Congo on m’aurait fait payer, en recourant à l’adage de chez nous qui dit : « Quand un oiseau tombe dans une flaque d’eau, il en ressort toujours mouillé. » Et ce n’est pas tout, j’ai gagné une procédure officielle contre l’autorité rwandaise des revenus RRA quand une amende plus chère m’était imposée. Avec des éléments, j’ai pu prouver que RRA avait tort et que moi citoyen congolais avais raison ! N’est-ce pas de la bonne gestion et de la bonne gouvernance ? Bon pour finir, la Bible dit : « On ajoutera à celui qui a ». Le Rwanda a l’Union africaine, pourquoi ne pas lui ajouter la Francophonie ?

 


Vous pouvez lire aussi : Le Rwanda ne mérite pas de diriger la Francophonie

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Donnez-nous une seule valeur dans la charte de la FRANCOPHONIE que le Rwanda de Kagame respecte !

  2. Japprecie ton analyse cher Rodrguez. Je ne veux seulement pas prendre parti de l’un ou de l’autre, maus juste ajouter que a la difference des beaucoup d’états, le Rwanda a une vision, et une vision connu de tous. Et c’est cette vision qui guide chacune de leurs décisions, grande ou petite. Cela manque chez nous, et meme si on peut parler des ce qui a etait dit en propagande électorale, il y a manqué un point: la limitation du temp. C’est un facteur important. A la difference, le Rwanda a placé leur vision dans le temps et je pense qu’ils peuvent dire avec raison que LA RÉALITÉ EST EN TRAIN DE RATRAPER LE REVE

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.