Qui sera le candidat de la Majorité présidentielle pour succéder à Joseph Kabila ?

Les élections présidentielles sont censées avoir lieu en décembre 2017, conformément à l’accord de la Saint-Sylvestre. L’actuel président, Joseph Kabila, n’a pas le droit de se représenter. Qui donc sera son dauphin ? Dans la Majorité présidentielle, personne n’ose se prononcer sur ce sujet apparemment très sensible.

Dans l’opposition, quelques candidats à la présidence de la République sont connus : c’est le cas de Moïse Katumbi, Vital Kamerhe, etc. Par contre dans la Majorité présidentielle (MP), jusqu’à aujourd’hui, c’est le silence radio sur cette question. Cependant, ce silence ne signifie pas qu’il n’y a pas de personnalités en mesure de représenter valablement la MP à la prochaine présidentielle.

Voici les noms de quelques figures présidentiables dans la famille politique du chef de l’État.

Zoé Kabila

Jeune frère biologique du président. Il est celui qui a déclaré que « les Kabila ne sont pas prêts à laisser le pouvoir à n’importe qui ». Zoé Kabila est député national du Manono. En RDC, beaucoup l’ont toujours pressenti comme le probable successeur de son frère. Si ce cas de figure se confirmait, la RDC se placerait dans un scénario à la cubaine, où le président Fidel Castro avait  cédé le pouvoir à son jeune frère Raoul Castro. Un tel scénario instituerait une véritable dynastie familiale : Kabila père, Kabila fils, Kabila frère ! Zoé Kabila a aujourd’hui 38 ans. C’est peut-être le futur Macron congolais.

Marie Olive Lembe Kabila

Dans la série familiale, on trouve aussi l’épouse du chef de l’Etat, « Maman Olive » comme on l’appelle affectueusement. Elle jouit d’une certaine crédibilité en raison de ses actions sociales. Sa popularité auprès des femmes pourrait influer sur l’élection en sa faveur si elle était candidate. Elle peut faire valoir également ses 16 ans d’expérience comme première dame. Si elle parvient à avoir le soutien de son mari, rien ne pourrait l’empêcher de prétendre à devenir la première femme chef de l’État en RDC.

Matata Ponyo

Cet homme est l’un des meilleurs Premiers ministres que la RDC a connus depuis l’indépendance. Spécialiste en politiques monétaire et budgétaire, et fonctionnaire du FMI et de la Banque mondiale, il a occupé le poste de chef du gouvernement de la République de 2012 à 2016. Sous son règne, le pays a connu une relative stabilité économique et monétaire. S’il se portait candidat président de la République, Matata Ponyo Mapon ferait un prétendant sérieux au poste.

Aubin Minaku 

Président de l’Assemblée nationale depuis 2012, Aubin Minaku est l’un des plus fidèles collaborateurs de Joseph Kabila. Il est également secrétaire général de la majorité présidentielle et premier vice-président du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF). Cet éminent juriste a toutes les compétences pour représenter la famille politique du chef de l’État à une élection présidentielle. Aubin Minaku est celui qui a représenté le président de la République lors du lancement de la centrale électorale de la MP en janvier dernier.

Bref, la majorité présidentielle regorge de personnalités présidentiables tout aussi compétentes que populaires. Seulement, elles ont peur de se prononcer. Surtout que le flou persiste sur les intentions de Joseph Kabila et sur sa candidature ou non aux prochaines élections.

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 réflexions sur “ Qui sera le candidat de la Majorité présidentielle pour succéder à Joseph Kabila ? ”

  1. Je pense qu’il ne faut pas créer la confusion autour de la question électorale pour ce qui concerne le poste du président de la République quand on sait très bien que le président Joseph Kabila a déjà terminé ses deux mandats au 19 Décembre 2016 à mi-nuit. Les autres acteurs politiques de la majorité doivent briser le silence et se prononcer: Je vois personnellement Monsieur Augustin Matata PONYO.

  2. moi je voulais voir monsieur kabila au pouvoir pour du bon. c l seul président qu’il ns faut.car à part katumbi,aucun opposant ne peux être un bn président aujourd’hui pck le père d la dmocratie est mort.paix à tn âme etienne tshisekedi. tu restera dans nos memoires pour toujours.

  3. La Mp Trompe Les Congolais, Tel Fils Tel Père, Dans La Mp Personne Qui Sera Soucieux De Notre Pays.
    Batu Tokeye Kule.

  4. Jusque Là, Le President J.Kabila Continue à Prouver Son Intention De Se Représenter Aux Elections Par Ce Que Violer La Constitution Ainsi Que Les Arrangements Constitue Son ADN. Mais Aussi « La Peur De L’adversaire » .Parmi Les Personnages De La MP Précités Ils Ne Voient Personne Pour Concurancer Katumbi Ou Kamere.

  5. Le pays n’est pas un royaume. Les personalités de la mp ne doivent pas accepter rester les valideurs des betises.

  6. de tous ces gens je ne trouve pas un seul qui puisse faire face a Alain Atundu,ou qui soit mieux que Bwana Mende

  7. Le congo notre pays était béni par Dieu notre père que personne ne peut pas ni augmenter ni reduire sa position. laisser tous à Dieu lui même fasse son travail !!!