Des billets d'argent
article comment count is: 0

Être en Europe et dire qu’on n’a pas d’argent, qui vous croira en Afrique ?

C’est une lourde tâche pour un Congolais vivant en Europe de convaincre sa famille ou ses amis restés au pays qu’il n’a pas d’argent ! Tu auras beau utiliser tous les mots du dictionnaire, impossible qu’on accepte que toi qui vis en France, tu pourrais manquer 100 euros à envoyer en Afrique.

Si seulement nos amis et les familles sur le continent savaient à quel point cela rend la vie amère ici en Europe. J’ai déjà écrit sur les souffrances que la diaspora n’ose pas avouer, là moi je dis ceci à leur place !

Tu dis 7 fois que tu n’as pas d’argent, et 7 fois on ne te croit pas !

Savez-vous ce qu’on appelle la « règle des trois messages en conversation » ? C’est une technique qu’on est obligé d’adopter quand on vit en Europe. Tu reçois le premier message : « Bonjour Untel », et tu réponds : « Bonjour ça va ? » C’est donc déjà deux messages. Le troisième vient : « Oui ça va, mais seulement un peu », ou alors « Non, ça ne va pas ». Dès que tu vois ce message, il est temps de te déconnecter. Ou de ne plus répondre. C’est la règle des trois messages. Car la suite c’est l’argent qui te sera demandé ! Deux ou trois jours après, le même correspondant relance un « bonjour »  et toi tu reprends la règle. Ainsi de suite, tu t’éviteras que l’argent ne te soit demandé !

Il faut connaître cette règle, car si tu ne réponds jamais aux messages de bonjour, on dira que l’Europe t’a changé. Que tu ignores les gens parce que tu es à Poto [Europe en lingala NDLR].

Par contre certains sont immunisés contre la règle et ils finissent par te demander de l’argent. C’est ici le pourquoi de mon article. Si tu as de l’argent, c’est certain que c’est avec plaisir que tu aideras.

Mais ici je parle de quand on n’a pas d’argent. Tu réponds que tu n’en as pas. Et là l’ami ou le Membre de lz famille te répond qu’il compatit. Puis le lendemain, la même personne revient : « Mon frère, aide-moi avec même 100 euros. » Intérieurement tu te dis : « C’est ceci même la sorcellerie ! » Tu lui ré-réponds que tu n’as toujours pas d’argent, mais après quatre jours, la demande revient. Cela peut durer des mois !

Pourquoi est-ce si difficile de croire qu’on puisse manquer d’argent en Europe ? Au bout d’un moment, tellement les demandes sont persistantes et répétitives, on est tenté de changer de numéro, de supprimer ses comptes des réseaux sociaux.

L’Europe ce n’est pas ce que vous voyez au cinéma

Dans les films et les séries, tout paraît rose chez les blancs. On voit des gens manger des hamburgers, des kebabs ou encore des salades de fruits. On voit des images des parcs d’attraction, des boissons aux mille couleurs qu’on boit au bar. On voit aussi un frigo toujours garni. Le soir quand l’acteur rentre chez lui, il y a toujours une bière fraiche qui l’attend au frigo, et quand il reçoit des visiteurs, bah il propose du jus, ou de la limonade, etc.

Cette image n’est pas la réalité pour tout le monde en Europe. Non. Il faut de l’argent pour manger, même au MacDo. Un kebab ? Et bien, c’est au minimum 5 euros ! Rien n’est gratuit ici en Europe.

Peut-être voyez-vous aussi vos amis devant de célèbres monuments comme la tour Eiffel, avec plein de trucs enviables qui les entourent ? Bon, c’est gratuit d’aller devant la tour ! Et non, la barbe-à-papa que vous voyez, il doit avoir de l’argent pour en prendre. On ne les distribue pas gratuitement. Ici ce n’est pas la loi du libre partage ou du communautarisme, comme en Afrique. Tu ne mangeras et ne boiras que ce que tu auras payé !

Des chômeurs, ça existe en Europe

Et ces fausses légendes selon lesquelles on ne manque pas de boulot en Europe. Mais qui vous a menti ? Des natifs ici n’ont pas souvent de boulot, comment pensez-vous qu’un étranger s’en sortira facilement ? On raconte qu’en Europe on peut faire de petits métiers car il en existe à foison. On dit par exemple laver les cadavres, ou s’occuper des vieilles personnes ou encore travailler dans un bar ou faire la plonge dans des restaurants. Je vous dis que ce n’est pas facile ! Déjà pour les deux premiers métiers, c’est tellement bien régulé que l’on ne les fait pas par simple envie. Bar ou restaurant ? Et bien, sachez que le noir a moins de chance que le blanc pour avoir ces boulots.

Mais aussi, on ne peut pas imposer à une personne de prendre de boulots qui le réduisent, simplement parce qu’il doit envoyer des euros en Afrique. Voilà !

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. Kiekiekie; on est mieux que chez soi certes mais aussi laissons le temps à nos compatriotes à l’extérieur de se construire matériellement pour réagir quand ils le peuvent; sortons de la politique de la main tendue…

  2. Voilà pourquoi certains africains pensent qu’être en Europe égale avoir trop de frics.
    Même la Bible est claire : Tu mengeras à la sueur de ton front. Le 1 millions de dollars que mon pote NAZA a chanté, on n’en trouve pas gratuitement en Europe. Faut travailler !!!!!

    Merci Rod !