article comment count is: 0

Webocratie : ces vrais faux Guinéens qui ont défié Tshisekedi sur Internet

Depuis le récent coup d’Etat en Guinée Conakry, les commentaires vont bon train sur le continent sur le sort du président déchu. Alpha Condé a été déposé par des militaires qui lui reprochent de s’être accroché au pouvoir en violation de la Constitution du pays. Comme souvent dans ce genre de situation, l’Union africaine exprime sa position. 

Félix Tshisekedi en concertation avec le président de la Commission de l’Union africaine, a condamné le putsch et exigé la libération d’Alpha Condé. Mais les réactions ne se sont pas fait attendre.

« Mouvement des jeunes Guinéens »

C’est sous ce label qu’un communiqué est partagé sur la toile, appuyant le coup d’Etat en Guinée et fustigeant la posture de l’Union africaine. Dans ce document, des « jeunes Guinéens pour le changement » exhortent Félix Tshisekedi à s’occuper des affaires de la RDC qu’il conduit selon eux à la ruine. Un paragraphe qui entraînera une levée des boucliers dans les états-majors politiques en RDC.

Des communicateurs en feront large écho pour illustrer le fait que des étrangers voient en Tshisekedi un mauvais dirigeant, n’ayant aucune leçon à donner aux autres. De nombreux activistes n’hésitent pas également à relayer largement l’information.

Ce qui cloche pourtant, c’est que le média en ligne AfroNews qui a relayé ce communiqué est une réplique à l’identique d’un autre du même nom et qui, bien qu’il indique être basé à Libreville au Gabon, ne publie essentiellement que de l’actualité politique de la RDC, avec un langage hostile au pouvoir de Kinshasa.

La deuxième remarque réside dans le fait que le « Mouvement des jeunes Guinéens pour le changement » n’a rien publié sur son compte depuis septembre 2018.

Contrairement aux signataires du document contre Tshisekedi qui sont Mohamed Youla, Fofana Adama et Jean Paul Kasory et qui renvoient tous à des noms de footballeurs Guinéens, le Mouvement est engagé sous la responsabilité de Mr. Saliou Touré qui sur son compte, déplore le Coup d’Etat dans son pays.

Ce constat a poussé certains observateurs à se demander si ce « Mouvement des jeunes Guinéens pour le changement » auteur du communiqué susmentionné, ne serait pas une invention des opposants à Félix Tshisekedi.

 

 

 

 

« Cet article est écrit avec l’appui technique d’Internews, grâce au financement de la coopération suédoise, l’USAID et la coopération suisse.  Les opinions partagées dans cet article ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Agence Suédoise de Développement International (ASDI), de l’USAID, la coopération suisse, ainsi que des gouvernements suédois, des États-Unis et suisse. »

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion