article comment count is: 4

Covid-19 RDC : cesser la confusion et la suspicion pour vaincre ensemble !

L’épidémie de Covid-19 est désormais en RDC. Ses conséquences ont déjà commencé à être comptées. Pourtant, plusieurs Congolais opposent un doute épais qui pourrait bien être fatal à plusieurs. Voici ce qu’en ont dit les médias au cours de la semaine qui s’achève.

Politico, reprenant le ministre de la Santé Dr Eteni Longondo sur la déclaration du premier cas du Covid-19 en RDC, ressort clairement une mise en garde. « Que la population sache qu’il y a un cas de Coronavirus ici à Kinshasa et que les gens puissent maintenant être prudents », écrit Politico.

Un prélude raté pour Eteni Longondo

Mais pour Congo Durable, dans sa Une, considère la confusion suscitée par le ministre de la santé lors de l’annonce de cette épidémie comme « le comble de la légèreté ». Puisque, après avoir annoncé que le premier patient atteint était « un Belge », « le ministre se ravise, et annonce des instants après qu’il s’agit bien d’un Congolais venu de France », rapporte ce journal de Lubumbashi.

Ce que Congo Durable qualifie de « sacrée bourde » est aussi commentée par Le Potentiel qui révèle que le patient n’était pas interné à Kinkole, une commune de Kinshasa, comme l’avait affirmé le ministre de santé publique. Le patient était plutôt à N’djili, à l’Hôpital sino congolais.

Tshisekedi et le gouvernement calment la tempête

Ces « incohérences » ont suscité plusieurs réactions au sein de l’opinion publique congolaise, commente Politico. Certains pensent à un « Marketing affairiste » et croient, comme le Congolais Christian Ngwende cité par ce journal, que « le Ministre crée cette maladie ici juste pour avoir les 19 millions de dollars de l’OMS ».

Pour calmer cette « psychose », Félix Tshisekedi a invité les pouvoirs publics à prendre « des mesures claires » pour prévenir et gérer cette épidémie. C’était lors de la 25e réunion du conseil des Ministres, écrit Radio Okapi sur son site. Et à en croire l’Agence congolaise de presse (ACP), le gouvernement a pris « des mesures appropriées pour renforcer le mécanisme de riposte contre cette épidémie ».

Ensemble contre le Coronavirus

Forum des As quant à lui, invite les Congolais à « taire leurs sempiternelles chamailleries pour unir leurs forces afin de contenir la propagation du virus ». Il appelle ainsi à l’« union sacrée » au regard des « dégâts considérables que charrie le Covid-19 ».

C’est à juste titre que ce quotidien de Kinshasa rappelle l’avertissement « sous forme de prophétie » du Dr Muyembe, le célèbre virologue congolais : « la mortalité sera de 10 %, si le Coronavirus se propage en RDC ». Puisque « mal équipés, les hôpitaux congolais auront du mal à faire face », selon lui, rapporte ce média de la capitale congolaise.

Dans cette optique, le « FCC lance campagne de sensibilisation à Bukavu », rapporte Actualité.cd. Selon ce média, Néhémie Mwilanya, Coordonnateur de cette plateforme politique, « appelle la population à être vigilante et à prendre la menace de cette maladie au sérieux ». Et surtout, il demande de respecter « toutes les indications qui sont données par notre gouvernement ».

Le compteur des reports déclenché

Parmi les premières conséquences du Coranavirus en RDC, Actualité.CD note le report du sommet des chefs d’État signataires de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba prévu fin mars à Kinshasa. Il note aussi la suspension par la FECOFA, la fédération de football de la RDC, sur toute l’étendue du territoire national, des compétitions et championnats de football, ajoute Radio Okapi.

Mais jusqu’à ce jour, « les écoles resteront ouvertes sur toute l’étendue du territoire national » lit-on à la Une de 7sur7. Le Ministre de l’EPSP, Willy Bakonga, recommande néanmoins la mise en place de quelques mesures de prévention « notamment le lavage des mains avec savon obligatoire avant l’entrée et la sortie des classes ».

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. Alors quel sont les prevention que notre government a deja fait pour nous les congolais parceque les en droit comme les ecoles les marcher les eglises les moyens des transport vraiment Ce grave

  2. svp il faut que nous chefs aussi, commence aussi à travailler pour notre Dieu, si notre gouvernement commence aussi à contribuer à lèvres de Dieu, le problème vas termine dans notre pays,

  3. svp il faut que nous chefs aussi, commence aussi à travailler pour notre Dieu, si notre gouvernement commence aussi à contribuer à lèvres de Dieu, le problème vas termine dans notre pays,