article comment count is: 0

RDC : désormais Tshisekedi et Kabila font route ensemble

La politique a des réalités qu’on ne peut concilier avec la raison ou la morale. C’est un monde d’intérêts où l’on peut embrasser même le diable tant que les intérêts se rencontrent. Hier, « frères ennemis », aujourd’hui Kabila et Tshisekedi se serrent la main et regardent dans la même direction. Voici dans ce billet ce qu’en pensent les blogueurs de Habari RDC.

À Kinshasa, le blogueur Patrick Abega ne croit pas à la pérennité et à la sincérité de ce tandem Kabila-Tshisekedi. Il s’explique : « A mon avis le mariage Cash-FCC est une utopie. Ils finiront par se séparer. Soit, lorsqu’il sera étouffé par les caciques du FCC, Tshisekedi pourrait démissionner s’il n’arrivait pas à exercer pleinement le pouvoir . L’autre combat difficile, c’est le FCC qui voudra maintenir ses hommes dans les institutions malgré tout, et l’UDPS qui voudra nommer et placer les siens. L’UDPS est redevable à ses militants et doit les récompenser. »

Le blogueur Didier Makal de Lubumbashi préfère attendre de voir l’évolution de la situation : « Je pense que le plus surprenant ne s’est peut-être pas encore produit. Nous comprendrons peut-être le sens de leurs actes dans deux ou six mois voire une année. Nous savons cependant que Kabila ne devait que partir pour donner une chance au pays d’éviter une nouvelle crise violente. 

Mais puisqu’il a accepté de le faire, il est entré dans l’histoire. Ses voisins sont incapables d’agir ainsi.

Quant à Félix, il faut attendre. Il a besoin d’un an au minimum pour asseoir son administration et être jugé. Cependant, ces gens qui l’applaudissent n’attendront peut-être pas si longtemps. A les voir, ils veulent tout de suite le changement. Ce n’est pas évident dans son contexte à lui, marqué par la contestation et une certaine bouderie des instances internationales. »

De son côté, Rodriguez Katsuva, blogueur de Habari vivant à Paris, a une opinion totalement différente. Selon lui, entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, il n’y a eu aucune alliance pour une gestion commune du pouvoir : « Personnellement je trouve biaisé l’approche qu’ont certains médias nationaux et internationaux, mais aussi certains politiciens congolais. Tshisekedi est un nouveau chapitre, c’est 38 ans de lutte de l’UDPS qui aboutit enfin. Je ne pense pas que la victoire de Félix soit un cadeau de Kabila, tout comme je ne crois pas que lui et Kabila auraient des ententes. Même si je sais que pas grand-chose va changer durant le règne de Tshisekedi, je suis par contre certain qu’il n’y aura aucune ingérence de Kabila dans la gestion de la chose publique. »

Pour Roméo Muteba de Mbujimayi, les politiciens congolais ont toujours fait passer leurs intérêts avant ceux de la population. « Je crains que cette coalition inattendue entre Cash et FCC n’empêche le nouveau président d’avoir les mains libres pour faire ce que le peuple attend de lui. De toute façon, le peuple a ses intérêts et ses revendications. Si Félix Tshisekedi n’y répond pas le  plutôt possible, il sera aussi désavoué que l’était Kabila », estime Roméo Muteba.

Bref, de tout ce qui a été dit, on peut présumer que Kabila est parti sans vraiment partir. Son ombre planera encore longtemps sur le nouveau régime.

 

Partagez-nous votre opinion

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non