article comment count is: 0

Tenez les enfants loin des écrans !

Des études démontrent de plus en plus les risques pour les enfants que représentent des écrans présents dans nos maisons. Au Congo, faudrait-il continuer de se taire ?

Jeter un œil sur les réseaux sociaux dès le réveil, utiliser son ordinateur pour regarder des séries,  passer du temps devant la télé ou la console de jeu, scroller sur son téléphone avant de s’endormir… Les écrans qui sont omniprésents dans nos maisons, rythment de plus en plus les journées de nos enfants. Ils font partie de leur quotidien.

L’absence ou la disparition des aires de jeux et le manque de divertissement ont probablement poussé les enfants à se rabattre sur les écrans. Certains parents achètent des smartphones, des tablettes et des ordinateurs à leurs enfants. Même pour les tout petits. C’est signe de modernité, pour être à la page comme on dit.

Nos enfants ne jouent plus aux billes, à la marelle, aux cerfsvolants, etc. Ces jeux sont considérés comme démodés ou rétrogrades actuellement dans les grandes villes de la RDC.

Des lumières dangereuses

Si la surexposition aux écrans n’est pas sans conséquence pour tout le monde, les enfants sont particulièrement vulnérables. En effet, selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en France (Anses), les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables, les tablettes tactiles, les jouets et objets connectés, peuvent avoir des effets sur les fonctions cognitive (mémoire, coordination, attention) des enfants.

L’Anses souligne également que les écrans d’ordinateurs, de smartphones et de tablettes, constituent des sources importantes de lumière bleue, les enfants et les adolescents, dont les yeux ne filtrent pas pleinement la lumière bleue, constituent une population particulièrement sensible.

L’enfant devrait apprendre par les adultes et non par la télé

Les écrans nuisent sensiblement à la santé de nos enfants. Mettre son enfant de moins de 3 ans par exemple, devant la télé pour qu’il suive Tiji ne l’aide pas, bien au contraire. « L’enfant, pour développer ses processus de pensée et ses capacités à vivre et à repérer ses émotions, doit utiliser activement ses cinq sens en s’appuyant sur la relation à un adulte disponible. La télévision, même dédiée aux bébés, ne favorise pas ce type d’interactions », déclare un expert français.

D’ailleurs, presque tous les grands patrons de la Silicon Valley (Bill Gates, Mark Zuckerberg, etc.), eux qui nous produisent ces technologies qui nous rendent presqu’autistes, interdisent les écrans à leurs enfants et les inscrivent dans des écoles sans Wi-Fi.

Eloignons nos enfants des écrans.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)