article comment count is: 29

Quels candidats pour les élections du 23 décembre 2018 ?

La pression remonte en République démocratique du Congo à six mois des élections. Les évêques catholiques tancent Joseph Kabila, tenté par un troisième mandat. Pendant ce temps, deux opposants politiques, Katumbi et Tshisekedi, discutent sur l’éventualité d’une candidature unique aux futures élections.

Vendredi 25 mai, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a publié son rapport sur l’audit du fichier électoral de RDC. Un « verdict sur le fichier électoral », titre Radio France internationale. RFI rappelle que « c’est pour améliorer la qualité de ce fichier électoral que les élections ont été reportées deux fois ». Pour en résumer les conclusions, le site Actualité titre : « Le fichier électoral de la Céni est inclusif, exhaustif, actualisé mais perfectible. »

Du coup, la voie s’ouvre vers les élections prévues le 23 décembre 2018. Le président de la Céni, Corneille Nangaa l’a affirmé, écrit Radio Okapi : « Le 23 juin prochain, dans exactement moins de 30 jours, nous allons convoquer l’électorat et lancer l’appel à candidatures, d’abord pour les provinciales et ensuite pour les élections nationales et la présidentielle. »

Joseph Kabila candidat ?

Cependant, les craintes sur l’issue de ces élections n’en finissent pas. Le président Kabila reste tenté par un troisième mandat. Le 21 mai, Radio Okapi rapportait des affiches à Kinshasa annonçant un troisième mandat du président Kabila. « Une préparation de l’opinion sur cette éventualité, selon plusieurs analystes », explique le média. Mais le porte-parole de la majorité présidentielle, André Alain Atundu répond que « le président de la République respectera toutes les dispositions de la Constitution », écrit Radio Okapi.

La Libre rapporte un jeu sinueux du pouvoir. « Intox », criait « le porte-parole de la Kabilie », écrit le média, au sujet de l’information que le journal belge donnait en tout début de l’affaire. Mais au final, peut-on lire sur Jeune Afrique, des affiches et t-shirts, puis des discours comme « le coup de poing de Kabila » ont été relevés. Et la Cenco de prévenir, formelle, pointe Jeune Afrique : ce genre de déclarations peuvent « déboucher sur des situations de violence préjudiciables pour la paix et la stabilité de la RDC et de toute la sous-région ».

Kabila et sa MP, ou Tshisekedi et Katumbi ?

« La MP sera en difficultés aux prochaines élections », titre La Tempête des tropiques. Le média cite une étude qui avance deux raisons : « Primo, écrit le média, son électorat de l’est de la RDC qui lui a donné deux victoires en 2006 et en 2011, se plaint d’être remercié en monnaie de singe par l’insécurité et la pauvreté. A cela il faut ajouter le fait que la MP sera orpheline de son autorité morale sans être sevrée et l’on ne voit pas un dauphin qui peut se dessiner avec son charisme dans ce bref délai. »

Dans ce contexte, les opposants, Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi, tous candidats déclarés à la présidentielle prochaine, « travaillent pour une candidature commune », écrit La Prospérité. De son côté, Politico cite le communiqué de deux candidats : « Nous avons mis en place un cadre de concertations et d’actions communes. » C’est donc dans ce « dernier virage vers des élections 2018 » que les évêques de la Cenco appellent « le gouvernement au respect de la démocratie », commente encore La Tempête des tropiques.

 


Vous pouvez lire aussi : Felix ou Katumbi : qui sera le candidat unique de l’opposition à la présidentielle ?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (29)

    1. C’est parce que les gens sont corrompus et qu’il n’ y a pas l’union entre nous les congolais(ses); c’est pourquoi les etrangers viennent nous colonisés!

  1. On vien de dire que samu-badibanga a le proble de la nationnalite alor pourquoi il a travalle comme premier munistrd?

  2. Le Président N’as Rien Fait De Ce Cinq Chantier. Et Il Veut Que Les Personnalités Nécessaire Au Pays Puisse Etre À L’écart. S’il Na Pas Peur De Katumbi Et Bemba Qu’il Le Laisse Postule Et Que Le Meilleur Gagne. Ns Sommes Dans La Démocratie Non La Dictature.

  3. freddy
    le peuple congolais devait faire attention de quitter la distraction car le président Joseph KABILA donne la chance dans son silence que eux-mêmes face un bon joix car nous avions trop parlé, massivement on peut changer les choses.

  4. Nous,veritables congolais ne tolerons plus ces distractions de nos faux politiciens,qui veulent tjrs leurs interets en se cachant derriere nous avec des promesses falacieuses.D’où soyons vigilants!

  5. Shadary E.,ou autres;Qu’ils ne voient pas leurs propres interets,mais qu’ils songent aussi de la situation generale de tous les congolais!

  6. merci a monsieur joseph kabila kabange d avoir organisee les election et de n est pas postulee mais que cela sois une election appaisé et transparante

  7. Ns felicitons mr kabila kabange sn excellence d’avoir organisé des éléctions. Alors je demande aux acteurs politiques de ne pas semer les desordres.

  8. un president qui reste toujour dans le capitale seulement il ne sait pas les difficultes du peuple congolais pourquoi notre president manque la responsabilite .

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.