article comment count is: 1

Monsengwo hante la vie de Joseph Kabila

Depuis la messe des « martyrs » du 4 janvier, et le communiqué du cardinal Monsengwo dans lequel il lance aux gouvernants : « Il faut que les médiocres dégagent », Kabila voit Monsengwo partout ! Je m’imagine la douleur du président en entendant ce mot « médiocre ». L’archevêque de Kinshasa « hante » l’esprit de Joseph Kabila.

En Afrique, quand un malheur nous arrive, le premier réflexe est de chercher l’auteur ou le coupable. Et Monsengwo semble être la cause des ennuis actuels du président. Déjà en 2011, le cardinal mettait en doute la réélection de Kabila en disant que les résultats des élections n’étaient « conformes ni à la vérité, ni à la justice ».

En 2016, il lançait encore cette phrase au chef de l’État : « Il est révolu le temps où l’on cherchait à conserver le pouvoir par les armes, en tuant son peuple. Celui qui respecte la Constitution n’a rien à craindre de la justice. » Comme si cela ne suffisait pas, depuis fin 2017, le Comité laïc de coordination (CLC) de l’Église catholique ne cesse d’organiser des marches pacifiques et des opérations dénommées « sons de cloches ». Je m’imagine que dans son esprit le président doit se dire : « Ce Monsengwo ne m’aime pas depuis 2011 et c’est sûrement lui qui est derrière les actions des laïcs catholiques ! »

Le pape inquiet sur le Congo

Depuis Lima au Pérou où il se trouvait la semaine dernière, le pape François non plus n’a pas laissé de répit au président. Il a déclaré : « Aujourd’hui, des nouvelles très inquiétantes me parviennent de la République démocratique du Congo. Prions pour le Congo. » Avant d’insister : « Je demande aux autorités, aux responsables et à tous dans ce pays bien-aimé, qu’ils mettent en œuvre tous leurs efforts pour éviter toute forme de violence et chercher des solutions en faveur du bien commun. » Aïe ! Dans son esprit Kabila a dû penser : « Ne serait-ce pas encore ce diable de Monsengwo qui est allé ‘’papoter’’ chez le pape ? »

Mais il y a pire : parmi les personnes mortes le 21 janvier dernier, celle qui fait pleurer tout le pays est une jeune aspirante religieuse, tuée devant la paroisse Saint François de Salles. Aspirante religieuse catholique ! Peut-être que c’est encore Monsengwo qui a inspiré cette jeune fille à aspirer à la vie religieuse ! Ce sont des idées qui passent peut-être par la tête du président.

Mais j’imagine le comble : Kabila allant voir une tante pour ses insomnies car un « homme hante ses nuits ». Curieusement sa tante, elle aussi fervente catholique, lui dit innocemment : « Pries trois fois le ‘’Je vous salue Marie’’ avant de dormir, ça vous aidera Monsieur le président ! » Je me dit que ça va faire encore très mal au président. Certainement qu’il s’exclamera : « Bon Dieu, il est partout ce Monsengwo ! Qu’est-ce qu’il me veut ! »


Vous pouvez lire aussi :

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.