article comment count is: 0

En finir avec les tueries dans l’est de la RDC

Deux personnes ont trouvé la mort à Beni au Nord-Kivu dans une attaque attribuée aux rebelles ougandais ADF le samedi 12 octobre. Malgré tout, le président Félix Tshisekedi renouvelle son engagement à éradiquer les groupes négatifs.

A Beni, samedi dernier, « les victimes ont été surprises dans leurs champs. Une femme a été blessée par balle, mais a réussi tout de même à s’échapper », explique Actualite.cd.

L’assaut final contre ADF

Après son séjour à Bukavu, le président Félix Tshisekedi s’est rendu à Beni le 10 octobre. Il est parti « évaluer la situation sécuritaire dans cette partie du pays, jadis en proie à une insécurité récurrente, due aux activités des groupes armés », explique Géopolis. C’est là qu’il a annoncé « l’assaut final » contre les Ougandais des ADF.

L’armée a même appelé la population à se rendre dans la zone de Kididiwe Mayangose, dans le nord-est de la ville de Beni. Géopolis ajoute : « A l’instar de Bukavu, le chef de l’État a rassuré la population du grand Nord, quant à sa détermination à user de tout son pouvoir, jusqu’au sacrifice suprême pour rétablir une paix durable et définitive dans cette partie du pays. »

Noël 2019 sans coups de canon à Beni

« Félix Tshisekedi jure pour la paix d’ici la fin de l’année », titre pour sa part La Prospérité. Ce journal de Kinshasa note que le chef de l’Etat a assuré la population du rétablissement de la paix « dans les tout prochains jours, tout en précisant que les festivités de fin d’année se passeront non pas avec des pétards à armes à feu mais avec ceux de feux d’artifice ». Déjà, écrit par ailleurs Actualite.cd, l’armée a entamé les grandes manœuvres. « L’armée renforce ses rangs à Beni, l’effectif passe de 11.000 à 21.000 soldats en prévision du « dernier assaut » contre la rébellion ADF», écrit le média.

Depuis, la mobilisation semble avoir pris aussi même parmi la population civile. Les notables de Beni, rapporte Radio Okapi, promettent de soutenir les opérations de traque.

 

Partagez-nous votre opinion