article comment count is: 0

Quand la Lucha se colle à Airtel pour un meilleur Internet

Internet ne satisfait guère des Congolais, et désormais, on l’exprime publiquement. Le mouvement citoyen Lucha a organisé des sit-in devant le siège de la société Airtel qui fournit la connexion mobile en RDC. À cette occasion, des militants, 36 au total, ont été arrêtés.

L’affaire a fait grand bruit la semaine dernière. Sur les 36 militants de la Lucha arrêtés, la police a acheminé 13 à la prison centrale de Goma, explique Politico.

Améliorer Internet et arrêter une double facturation

Les manifestations ont commencé le 15 septembre, devant le siège d’Airtel. Objectif, écrit ce média : « Exiger d’améliorer la qualité de service et supprimer la double tarification pour les opérations Airtel Money ».

C’est depuis mai 2019 que la Lucha tente d’obtenir de l’opérateur téléphonique Airtel qu’il « baisse ses prix de services de télécommunications », écrit pour sa part RFI.

« La Lucha appelle le directeur régional d’Airtel à retirer ses propos désobligeants et condescendants », titre pour sa part Congo Libéré. La semaine plus tôt, le 9 septembre, les militants étaient reçus par le directeur régional de la société de téléphonie mobile. Le directeur aurait suggéré, alors qu’il avait reçu un mémorandum de la Lucha, qu’il fallait avoir « un téléphone portable de qualité » pour « avoir un service de qualité ».

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. Ngoyi kasanji il’a donne l’argent au commercents de maïs pour jeter çà dans l’eau esprit mauvais lui pour ce qu’il à fait il va mourir dans 2 semaines il y’a une maman qui à avouer çà aujourd’hui dans province de lomami précisément dans la ville de mwene-ditu vous compreniez au-moins çà ?

  2. Ngoyi kasanji il’a donne l’argent au commercents de maïs pour jeter çà dans l’eau esprit mauvais lui pour ce qu’il à fait il va mourir dans 2 semaines il y’a une maman qui à avouer çà aujourd’hui dans province de lomami précisément dans la ville de mwene-ditu vous comprenez au-moins çà ?.ce Michel tshimanga diku