Le sénateur congolais Alexis Thambwe Mwamba
article comment count is: 0

Thambwe Mwamba à la tête du sénat, et la désillusion de Boshab

Alexis Thambwe Mwamba est le nouveau président du Sénat de la RDC. Les sénateurs ont voté samedi 27 juillet. Mais malgré cette victoire, les médias relèvent une « désillusion » du Front commun pour le Congo (FCC). Y compris d’Evariste Boshab, battu par un opposant, Samy Badibanga.

« Pour faire mal à Bahati, Kabila sacrifie Boshab au profit de Thambwe Mwamba », titre Scoop RDC. Une victoire moins écrasante qu’annoncée. Scoop RDC compte « seulement 22 voix » qui ont fait la différence entre le candidat du FCC, Alexis Thambwe, et son adversaire Bahati Lukwebo. Et le média commente : « Malgré le mot d’ordre de Kingakati [Joseph Kabila, NDLR] », le FCC a manqué de réaliser « une victoire écrasante » comme ce fut le cas lors de l’élection de la présidente de l’Assemblée nationale. Et d’ajouter : « Malgré le mot d’ordre de Kingakati, l’argent, les menaces et intimidations, le candidat du tout puissant FCC, Alexis Thambwe Mwamba, n’a pas battu à plate couture comme on le craignait l’outsider Modeste Bahati : 65 voix pour ATM contre 43 pour MB. »

« Grosse désillusion pour le FCC et Boshab, Samy Badibanga élu 1er vice-président du Sénat », note pour sa part Actualite.cd. Samy Bandibanga qui est un opposant, explique le média, a battu Evariste Boshab le candidat du FCC à la 1re vice-présidence de la Chambre haute. « Badibanga a obtenu 60 voix contre 44 pour Boshab ».

A propos, Radio Okapi note que « Samy Badibanga crée la surprise et devient 1er vice-président ».

Voyant venir le vent de la surprise Joseph Kabila s’est absenté  

Mais malgré tout, peut-on lire sur Politico, « la coalition de Kabila sauve la face mais entre en turbulences ». D’autant plus que le candidat du FCC Thambwe Mwamba a gagné avec moins de voix qu’attendu : 65 contre 43.

« Ultra majoritaire, en effet, écrit Politico, le FCC et ses cadres n’attendaient pas moins de 80 [voix] sur les 109 que comptent la Chambre haute du Parlement congolais. D’autant plus qu’en face, Modeste Bahati, le transfuge de la coalition ne devrait même pas recueillir les 13 voix composant sa coalition de l’AFDC-A

Joseph Kabila qui s’est absenté finalement à cette élection, commente Politico, a sans doute senti venir le vent de la surprise.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)