article comment count is: 0

A Lubumbashi, la marche du 31 décembre tourne court

#31décembre. A Lubumbashi, la marche des laïcs catholiques n’a pu avoir lieu. Les manifestants ont été dispersés, parfois violemment par les forces de l’ordre.

La police a dispersé la marche des laïcs catholiques dimanche 31 décembre 2017 à Lubumbashi, capitale de la région du Katanga, au sud-est de la République démocratique du Congo.

Elle a aussi tiré à balles réelles à la basilique Sainte Marie, dans la commune de Kenya, un des fiefs de l’opposition. Deux personnes ont été gravement blessées, dont une d’une balle dans la poitrine d’après l’opposition. Les deux risquent la mort.

A la paroisse Sainte Marie, dans la même commune, les chrétiens s’étaient à peine mis en rang pour marcher vers le centre-ville lorsque les services de sécurité sont intervenus pour les disperser. Il s’en est suivi un accrochage au cours duquel une opposante, Clotilde Mutita qui est la chef de l’UNADEF, un parti du Rassemblement, a été blessée à la jambe. On soupçonne une fracture.

Par ailleurs, près de la paroisse Saint Antoine, dans la commune de Kenya et vers la commune de Kamalondo, des jeunes gens non identifiés autrement, ont brûlé deux véhicules privés dans un garage installé le long d’une avenue. Ils ont tenté de bruler un troisième minibus en réparation, mais les secours sont intervenus à temps.

A Matshipisha, autre point chaud de la contestation anti-Kabila depuis 2016, à l’ouest de Lubumbashi, un camion et deux minibus ont été brûlés par des manifestants identifiés comme ne faisant pas parti de la marche des chrétiens. A la paroisse Sainte Bernadette, dans la commune de Katuba attenante, les chrétiens ont été dispersés aussi.

 


A relire:

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.