article comment count is: 0

MPLA : une « marque » angolaise qui fait fureur à Kinshasa

Kinshasa vibre très souvent au rythme des élections des pays de la sous-région, comme au  Congo-Brazza, au Gabon, en Angola, etc. Les campagnes électorales de ces pays traversent toujours et parviennent à Kin la belle. Les dernières élections du 24  août 2017 en Angola  n’ont pas dérogé à la règle, mais avec une touche particulière qui devrait nous interpeller.

On se croirait dans une enclave angolaise, tellement les articles floqués MPLA inondent les rues de Kin. Ils sont plus visibles que les partis politiques locaux. Pourtant, nous sommes bel et bien à Kinshasa, capitale du Congo dit démocratique. Pourquoi les articles aux logos de ce parti angolais MPLA séduisent tant à Kinshasa ?

Les articles ayant servi à la campagne électorale en Angola se vendent et s’achètent plutôt bien à Kinshasa. Nous ne sommes pas à Luanda ici, bon sang ! Il n’y  a qu’à arpenter les rues pour voir comment t-shirt, parasols, képis, pagnes, ballons frappés au logo du parti d’Agostinho Neto colorent la ville. Ils sont vendus à même le sol, dans les différentes rues de la capitale.

2018 est une année électorale ici chez nous. Cela aurait été normal que nous soyons inondés par les mobilisations de nos partis politiques locaux. Et pourtant, peu de ces mouvements semblent se rendre compte que d’ici peu, il y aura élection. Ils rêvent encore d’une transition avec ou sans Kabila, selon leurs obédiences. A cause de l’impréparation, beaucoup  seront surpris de voir un ovni élu président de la RDC. Mais une question demeure, pourquoi ces objets angolais séduisent-ils à la place des couleurs des partis locaux ?

L’influence de Lufu

Lufu, c’est le diminutif de « Lufutoto », une cité congolaise frontalière de l’Angola dans la province du Kongo Central. Chaque vendredi, les Kinois sont nombreux à s’y rendre à bord des bus de tout genre pour y acheter des articles venant de l’Angola et les revendre à Kinshasa. Papier hygiéniques, savons, machines à laver, farine de maïs, essence, pétrole, tout y est vendu… Petit à petit, Lufu devient le grenier de Kinshasa. L’argument économique peut flouer tout le monde, car tous les produits transitant par Lufu, (t-shirts, képis, pagnes MPLA) coûtent deux à trois fois moins cher. Se procurer foulards, t-shirts ou autres objets montrant qu’on vient du pays de Joao Lourenço est presqu’un signe de grand honneur à Kinshasa.

La frontière angolaise a toujours été l’eldorado des Kinois. On peut le nier, mais c’est la vérité : aujourd’hui par Lufu, nous mangeons Angola (riz et farine de maïs venant d’Angola), nous buvons Angola (boisson Kuka, qui est l’une des plus populaires à Kinshasa). Alors pourquoi ne pas vénérer son président, nouvellement élu, en s’habillant Angola.

Il est très difficile, par ce temps qui court, de croiser à travers les artères de la ville, des Kinois vêtus aux couleurs de l’un ou l’autre parti local, sauf les jours des grandes manifestations publiques. Mais on s’habille en MPLA tous les jours, heureusement qu’il ne s’agit pas d’une vraie implantation et que personne ne voit en ce parti, les ambitions de se régionaliser. Mais qui sait si le fait que le Kinois l’ait adopté ne fera pas naître des idées chez les Congolais d’origine angolaise qui sont nombreux en RDC. Pour le moment, il ne s’agit que d’une marque, une façon de passer le message aux passants et à ses proches : «  J’ai déjà été en Angola moi, hein !… » Cela n’interpelle-t-il pas nos politiciens que la population soit fière d’affirmer son amour pour l’Angola plutôt que pour la RDC ?

Que fait l’Etat congolais ?

A ma connaissance, il existe des services de l’Etat commis aux frontières. Il est  tout de même curieux de voir que les restes de la campagne électorale angolaise deviennent des produits commercialisables en République démocratique du Congo, faisant du MPLA  une marque commerciale de plus en plus prisée par les Kinois.

S’il vous plaît, nous ne sommes pas en Angola ici. Mais je pose la question :  entre le t-shirt à l’effigie de Kabila, de la MP, du Rassemblement ou du MPLA dans les rues de Kinshasa, lequel seriez-vous fier de porter ?

 


Vous pouvez lire aussi :

Partagez-nous votre opinion