La Ceni, une équipe à surprise
Politique article comment count is: 1

La Ceni, une équipe à surprise

En réalité, la RDC a besoin d’une autre Ceni, l’actuelle semble avoir perdu toute crédibilité. Elle ne sait même plus où se trouve le nord. Pourtant, la constitution de 2006 confère à la Commission électorale nationale indépendante la mission de garantir la neutralité et l’impartialité dans l’organisation des élections en RDC. Malheureusement, la Ceni s’est souvent montrée dépendante du pouvoir en place.

Équipement anti-émeute : instrument de répression ou de maintien de l’ordre ?
Société article comment count is: 0

Équipement anti-émeute : instrument de répression ou de maintien de l’ordre ?

La police congolaise a récemment été dotée d’équipements anti-émeute : canons à eau, lance-grenades, véhicules, grenades fumigènes, assourdissantes et lacrymogènes. Ce matériel a été présenté à la presse le 27 janvier dernier par le commissaire général de la police Charles Bisengimana. Mais des questions se posent sur son utilité.

La RTNC, un bien privé de Kabila
Politique article comment count is: 0

La RTNC, un bien privé de Kabila

L’œil du blogueur est perçant, il voit même dans la poche du régime. J’ai regardé et j’ai vu que dans la poche du gouvernement, il n’y a pas que l’argent, il y a aussi le parlement, les cours et tribunaux et la Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC). Ce sont les prisonniers personnels du régime. Personne ne peut les libérer.

RDC : « Kabiliste » jusqu’au bout ?
Politique article comment count is: 0

RDC : « Kabiliste » jusqu’au bout ?

En RDC, les yeux sont rivés sur la fin de cette année. Le mandat de l’actuel chef de l’État devrait arriver à terme. L’avenir du pays est en jeu. Celui des hommes politiques, surtout. Dans les émissions de débat, on voit aussi des journalistes prendre position pour tel ou tel autre camp politique. Une autre façon de gagner « honnêtement » leur vie.

Matakio, « le combattant du mal par l’art »
Culture et identité article comment count is: 0

Matakio, « le combattant du mal par l’art »

Quinze ans de guerre ont marqué le parcours de Lucien Matakio. Il a vu ses parents se faire tuer et ses sœurs se faire violer alors qu’il n’était qu’un enfant. En guise de thérapie, Lucien a choisi l’art. Outre la peinture, ce jeune de Walikale, à Goma, s’adonne à la chanson et à la comédie, mais il pratique plus encore la caricature.