article comment count is: 4

La RDC se relèvera un jour : Congolais, gardons espoir !

Il y a un adage de chez-nous qui dit : « Si quelqu’un est assis, cela ne veut pas dire qu’il est chétif. » Et moi je dis au monde que si le Congo a été mis à genoux, cela ne signifie pas que c’est un petit pays. C’est la faute à cette classe politique congolaise corrompue qui ne sait pas ce que c’est que la grandeur d’un pays. C’est surtout la faute à ces dirigeants qui ne méritent pas d’être à la tête du Congo. Ils ont réduit notre pays à leurs poches et à leurs comptes bancaires. Le Congo se relèvera un jour !

Un pays est ce que sont ses dirigeants. Les grands hommes font les grands pays. Nos dirigeants sont ceux qui font la honte du Congo. Je suis sûr que beaucoup parmi les Congolais qui ont changé de nationalité et qui vivent à l’étranger aujourd’hui ne l’auraient pas fait si le Congo était un pays où il faisait bon vivre comme en France, en Grande-Bretagne ou aux États-Unis. C’est souvent la pauvreté, le chômage, la répression politique, les guerres et bien d’autres malheurs qui ont poussé certains de mes compatriotes à émigrer massivement et à prendre d’autres nationalités. Je ne les condamne pas. Mais quand votre case brûle, on ne fuit pas, on fait tout ce qui peut être fait pour éteindre l’incendie et sauver la situation. Un bon soldat est celui qui se bat sur place en affrontant le péril.

Si nous croyons en nos capacités  

Ceux qui nous veulent du mal ont tout fait pour que nous ne puissions pas croire en nous-mêmes et en nos capacités. Selon eux, notre salut ne peut venir que de la communauté internationale. Leur adage néocolonialiste disait : « La vie vient de Dieu mais le pouvoir de l’État vient des Occidentaux. » Je pense que ce ne sera plus le cas chez nous si nous nous réveillons et prenons notre destin en main. Où sont les jeunes dans ce pays ? Où sont les adultes en esprit ?

Un jour, nos dirigeants seront réellement ceux que nous aurons nous-mêmes désignés par les urnes. Un président réellement élu, des députés, sénateurs et gouverneurs de provinces réellement sortis des urnes. C’est possible, et on dira : « Attention, le Congo de Lumumba est de retour ! » On parlera de nous comme on parle du réveil de la Chine aujourd’hui. Vous pensez que je rêve, mais le rêve précède toujours la réalité ! Le Congo se relèvera un jour. Le pays aura un budget annuel digne d’une grande nation.

Le revolver de Franz Fanon

On craindra ce Congo un jour. C’est le Martiniquais Frantz Fanon qui a dit sous inspiration : « L’Afrique a la forme d’un revolver dont la gâchette se trouve au Zaïre (Congo). » Un jour nous ferons usage de la gâchette ! Et nos neuf frontières seront sécurisées. On envie aujourd’hui la petite Belgique ou la France, des pays construits grâce aux richesses spoliées de nos pays qui étaient leurs colonies. Dites-moi si la Belgique aurait été quelque chose sans les richesses du Congo ?

Il y aura un jour où l’on entendra des bonnes nouvelles de la RDC. Où la démocratie et l’alternance au sommet de l’État seront une culture et non un luxe dans notre classe politique. Où les Forces armées de la RDC se feront réellement respecter ! Où nous n’aurons pas une police qui nous tire dessus quand nous revendiquons nos droits. La RDC se relèvera un jour !

On regardera le Congo à la télévision et on dira : « C’est vraiment un État de droit! Il est aussi devenu un Etat de droit. » Mais pour le moment, avec les dirigeants que nous avons, nous pouvons nous faire taxer de « pays de merde » par Trump. Certains compatriotes peuvent même accepter de se faire esclaves en Libye.

Un peu de courage mes frères, la délivrance approche. Dites aux enseignants et aux fonctionnaires de l’État de garder espoir. Eux que le régime a clochardisés, chosifiés ! Le jour viendra où leurs salaires seront enviés par tous. Ils mangeront trois repas pleins par jour. Les caisses de l’État ne seront plus vides. Beaucoup voudront alors devenir enseignants et agents de l’État mais ce sera peut-être trop tard. Le pays a tout ce qu’il faut pour nourrir tous ses enfants et une partie du monde.

La RDC se redressera un jour. Ses fils et ses filles jouiront des richesses du pays.

 


Vous pouvez lire aussi :

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. Moi,Je crois que Le Congo aujourd’hui qui est le pays de merde deviendra un pays de respect et nous n’aurons plus des autorités médiocres. Merci pour ce raisonnement louable.

  2. Ne gardons pas ESPOIR !
    Le mantra qu’on répète habituellement  »Gardons Espoir » est un ingrédient destructeur de l’Esprit de proactivité, ça nous vide de toute forme de créativité.

    Ça fait plus d’un siècle que nos aînés puis nous répétons sans cesse  »gardons espoir ».

    Devenons des CRÉATEURS :

    MATERIALISENT L’ESPOIR, TON ESPOIR, MON ESPOIR…. PUIS CREONS DE NOUVEAUX REVES POUR NOURRIR DEMAIN. #ecf2037

  3.  »Un pays est ce que sont ses dirigeants. Les grands hommes font les grands pays. »

    = Vice versa

    les dirigeants et les grands hommes étant enfantés par le pays. En sommes nous sommes tous fautifs.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.