article comment count is: 1

Pourquoi pas le fédéralisme pour la RDC ?

Instaurer un Etat fédéral peut à mon avis aider à résoudre certains problèmes que connaît la RDC. Le Congo est très vaste et le fédéralisme présente beaucoup d’avantages pour ce pays-continent, qui permettrait d’impulser le développement à la base. Malgré la forme dite décentralisée de l’État congolais, nos provinces sont des coquilles vides et ne se développent pas car tous les pouvoirs de décision politique et économique sont toujours centralisés à Kinshasa.

On ne le dira jamais assez. Ce qui tue nos provinces, c’est la mainmise politique et économique de Kinshasa. Un groupe de bureaucrates assis dans leurs bureaux huppés de la capitale et prenant des décisions sur le destin des populations situées à 2000 km sans les consulter. Les fonds de budgets d’investissement des provinces sont spoliés chaque année par le gouvernement central, tandis que nos communes et territoires sont condamnés à vivre des miettes. À vrai dire, c’est Kinshasa qui rançonne et appauvrit les provinces.

Comment expliquer que le Grand Kasaï soit compté parmi les régions les plus pauvres du pays alors qu’il regorge de gros gisements de diamant industriel et de joaillerie ? Comment l’ex-Katanga ne peut pas être le premier bénéficiaire des fonds de son cuivre et de son cobalt ? L’est de mon pays pourrait-il être dans son état actuel si l’or, le coltan et la cassitérite profitaient réellement aux populations locales ? Le mal est que toutes les richesses sont confisquées à partir de Kinshasa. Un petit groupe d’individus fait son business sur le dos de nos provinces.

Je crois que ce qui a fait du Nigéria un des États les plus puissants d’Afrique, ce n’est pas que sa superficie et son pétrole, mais c’est aussi la forme fédérale de son État. Le Congo est passé de 11 à 26 provinces, sans que sa situation ne s’améliore. Et c’est vrai car la solution aux problèmes congolais n’était pas de multiplier les provinces par un découpage territorial à visées politiques.

Permettre aux entités de base de s’autogérer pour mieux se développer

Loin de moi l’idée de vous faire ici un cours de sciences politiques ou de droit constitutionnel. Mais je pense que contrairement à l’Etat unitaire ou décentralisé, le fédéralisme a l’avantage de prôner une réelle séparation des pouvoirs institutionnels entre le gouvernement fédéral et les Etats fédérés (provinces). En d’autres termes, chaque province aura la latitude de prendre des décisions qu’elle juge nécessaires pour son développement sans passer par Kinshasa. Les provinces pourront également prendre des engagements et signer des partenariats en toute autonomie pour le bien-être de leur population.

Les recettes des taxes et des impôts pourront profiter réellement aux provinces. Des sociétés comme Miba et Sacim (Kasaï-Oriental), Sominki (Kivu), Kilo Moto (ex-Province Orientale), Gécamines (ex-Katanga), … pourront renaître de leur cendre et contribuer au développement des populations locales. Le gouvernement fédéral devra se contenter des matières de souveraineté nationale telles que la défense nationale, la diplomatie, le commerce extérieur, etc. Essayons un peu le fédéralisme !

 


Vous pouvez lire aussi : 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.