article comment count is: 4

Lucha, vous n’avez pas le mandat du peuple, ne parlez plus en son nom !

Lucha vous n’êtes même pas au nombre de cent et vous prétendez parler au nom du peuple ! Bon cela serait acceptable si vous étiez certains de connaître les aspirations profondes du peuple congolais. Mais au vu de vos récentes prises de décisions inciviques et dangereuses, vos plans de désobéissance fiscale et civile d’ici 2018, je tiens simplement à vous le rappeler, à vous et aux autres mouvements citoyens : vous n’avez pas reçu le mandat du peuple, alors arrêtez !

Vous le savez, plus personne n’a aujourd’hui de mandat en RDC ! À commencer par le président, les députes, les sénateurs ! Mais ils se proclament du peuple ! Dans un procès fictif, je m’imagine que si j’étais un juge, mon verdict serait que vous n’êtes pas aptes à assumer le rôle que vous voulez endosser !

J’ai été choqué de lire sur le mur d’une célèbre combattante de la Lucha, les méthodes à mettre en place d’ici janvier 2018, soi-disant « dans le cadre de l’article 64 » de la Constitution ! Une méthode très dangereuse qui ferait plus de mal que de bien. Une méthode que je désapprouve et que déjà l’année passée je dénonçais d’ailleurs dans un article, lors de la fameuse campagne « Bye-Bye Kabila » qui appelait le peuple à confisquer les biens de certains membres du gouvernement après le 19 décembre.

Ne pas payer de taxe, chasser les percepteurs… Quelles dérives !

Sur ce poste, on peut lire que la Lucha demande aux citoyens de ne pas payer les factures de la Snel ou de la Regideso. Et « si un agent s’aventure à venir déposer les factures, les jeunes du quartier doivent le chasser ! » Oh Lucha ! C’est une honte qu’un mouvement pacifiste fasse ce genre d’appel ! C’est irresponsable, car connaissant bien nos compatriotes congolais, ce simple appel à « chasser » ces agents percepteurs de factures peut être interprété comme un appel au lynchage ! La dernière journée ville morte à Goma s’est transformée en journée où des personnes sont mortes, cela ne vous sert-il pas de leçon ?

Vous vous dites de la lutte pacifique. Qu’y a-t-il de pacifique à appeler vos compatriotes à la violence ? D’abord, vous savez que trouver un travail au Congo reste un gros défi pour nos compatriotes, vous voulez mettre en danger les vies des jeunes percepteurs de la Snel et de la Regideso qui ne seraient qu’en train de faire leur travail en venant faire payer l’eau ou l’électricité ? Voyez-vous, c’est pour cela que je vous le redis : vos prises de décisions prouvent à suffisance que vous ne devriez plus parler au nom du peuple.

Quel pays souhaitez-vous ?

Voici la suite du fameux message de la Lucha qui appelle à la désobéissance fiscale et civile :

« Sonas et vignette: aucun véhicule ne doit les payer.

Policier de roulage: vous le respecterez tant qu’il n’arrête pas les taxis ou autres véhicules pour demander des documents ! S’il le fait, tous les véhicules s’arrêtent et rendent impossible la circulation jusqu’à la libération du véhicule arrêté.
Taxe de marché : aucune maman ne doit payer la taxe marché. Si le préposé à la taxe insiste, que les mamans ne cèdent pas aux intimidations.
Patentes, impôts, DGRNK : aucune boutique, aucun magasin, aucune activité ne doit payer ces impôts. S’ils le veulent, qu’ils ferment tous les magasins et activités du pays : ce qui est impossible ! »

Bon, on serait dans quel pays-là ? Que vous demandiez aux Congolais de ne pas payer l’assurance (Sonas), qui dédommagerait alors les victimes d’accident de circulation ? Que les policiers de roulage ne vérifient plus jamais les documents des véhicules ? Ha bon ? Mais on serait où là ? Vous oubliez les nombreux cas d’enlèvements par véhicules qui se font dans différentes villes du pays ? Cela ne ferait qu’encourager les kidnappeurs que de ne plus contrôler aucun véhicule !

Ne plus payer de taxes ?

Puis il y a aussi l’appel de ne plus payer les taxes pour les marchés, ni pour les recettes provinciales ! Mais qui assurerait alors la propreté des marchés ? Et vous demandez à nos mamans de ne pas céder. Qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Pour moi, cela est purement un appel à la violence, et un mouvement citoyen ne devrait pas encourager ce genre de comportement. Comment construirions-nous (ou entretiendrions-nous) des routes de desserte agricole, par exemple, dans nos provinces si l’on ne payait plus les taxes provinciales ?

Mais il y a pire : si la population congolaise vous suivait en exécutant en intégralité votre mot d’ordre, d’où viendraient alors les fonds pour les élections tant attendues ? Comment y aurait-il alternance au pays sans élections car l’argent aurait manqué ? Et si l’économie du pays chutait suite à cette désobéissance fiscale, à qui cela profiterait-il ? Ne réalisez-vous pas que c’est encore le citoyen lambda qui en serait victime ?

Au vu de toutes ces imprudentes prises de décisions, j’estime que vous êtes inaptes à parler au nom du peuple chers mouvements citoyens ! Vous n’avez pas reçu mandat du peuple congolais, alors ne parlez désormais que pour vous-même !

 

Lisez d’autres articles de la série « Lucha »:

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. Plutôt ceci appel au changement de méthode dans tous les mouvements citoyens, pensez plus haut, par exemple éduquer la population,
    leur apprendre sur leur droits, cela serait plus bénéfique qu’une politique de chaos.
    Merci Rodriguez pour ce courage, bien que tu seras vilipendé par ceux qui n’ont pas encore compris.

  2. Cher monsieur,

    vos propos sont étonnants et frisent la mauvaise foi: pensez-vous réellement que ce sont les « taxes » que vous payez qui financent quoi que ce soit en RDC?
    Si au moins le peu d’argent récolté (mais qui payent vraiment des taxes aujourd’hui?vous?) était utilisé à bon escient, alors on pourrait ouvrir le débat à propos de la position de la Lucha. De plus , vous parlez d’économie qui chuterait si…Mais mon brave Monsieur, depuis quand la situation économique florissante du congo profite -t-elle à sa population? La lucha a le courage de ses opinons et de ses positions et a le désir de changer les choses. Que proposez-vous? je relis votre texte, mais je ne vois rien. Moi je dis bravo à la jeunesse congolaise qui a encore des idéaux, malgré le marasme dans laquelle elle vit.

  3. Je suis vraiment touche par cette reaction. Elle fondee des verites sur terrain et elle est totallement neutre.
    Ca sera mieux si chaque congolais aurait acces a une telle information pour repondre a l’appel de faire ce que la LUCHA demande si ca beneficie la nation et le rejette si ca ne fait que semer la confusion.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.